Poster un commentaire

Batman, vers l’infini et au-delà ?

Batman est l’un des héros les plus symboliques des comics. Il est l’un des plus exploités sous différents formats : films, séries, jeux vidéo, jouets…

batman-21-aout-2013-2

Sur Facebook, il est le héros DC Comics le plus aimé avec 13 662 406 mentions « j’aime ».
Ici nous ne retracerons pas les 76 ans du personnage, mais nous reviendrons sur les moments forts de ce héros qui a traversé les décennies en gardant un grand succès.

Ses origines.

Batman est un personnage apparu sous le crayon de Bob Kane dans Detective Comics 27 (mai 1939). Il est un mélange de Zorro (le justicier masqué), de Sherlock Holmes (le détective) et Dracula (l’homme de l’ombre, chauve-souris). Témoin de l’assassinat de ses parents, Bruce Wayne mettra ses capacités et sa fortune dans une guerre contre le crime (costume, Batmobile, accessoires…).

detective-comics-27

Detective Comics 27 (mai 1939)

Comme beaucoup de héros de comics durant la Seconde Guerre mondiale, il fut actif dans l’effort de guerre.

Batman 15 (février 1943)

Batman 15 (février 1943)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le personnage eut droit à des serials dans les années 1940. Un serial est un feuilleton diffusé au cinéma avant les films. Dans le serial de 15 épisodes, The Batman (An evening with Batman and Robin) en 1943, le héros affronta un scientifique japonais ennemi des États-Unis, le docteur Daka. Dans cette histoire, il y eut des insultes racistes à l’égard de Daka dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale. En 1949, il y eut un second serial de 15 épisodes, Batman and Robin (New adventures of Batman and Robin, the boy wonder).

Son entourage.

Dès 1940 il eut plusieurs partenaires.
Les Robin : Richard « Dick » Grayson dans Detective Comics 38 (avril 1940), Jason Todd (Detective Comics 524, mars 1983), Tim Drake (Detective Comics 436, août 1989)…


En 1967, Barbara Gordon devint Batgirl, partenaire de Batman dans Detective Comics 359 (janvier 1967). Cassandra Cain devint Batgirl dans Batman 567 (juillet 1999)…

Detective Comics 359 (janvier 1967).jpg

Detective Comics 359 (janvier 1967)


Harper Row devint l’héroïne Bluebird dans Batman 28 (février 2014).

Batman 28 (avril 2014).png

Batman 28 (février 2014)


Il est partenaire avec l
es inspecteurs James Gordon et Harvey Bullock.

gordon-et-bullock-batman-la-serie-animee

James Gordon et Harvey Bullock (Batman, la série animée, 1992)

Sans oublier le majordome et assistant, Alfred Pennyworth. Il apparut pour la première fois dans Batman 16 (avril-mai 1943).

Alfred Pennyworth.jpeg

Alfred Pennyworth (Batman, la série animée, 1992)


Il eut des relations amoureuses avec la journaliste Vicky Vale, la voleuse Catwoman, la tueuse Talia Al Ghul.


Ses ennemis : le clan des Al Ghul, des mutants comme Freeze, Ivy. Le colosse Bane, les psychopathes Joker et Quinn, les mafieux Pingouin, Dent…


Dès 1960, il fit équipe avec Superman, Wonder Woman… dans la Justice League.

The Brave and the Bold 28 (mars 1960).jpg

The Brave and the Bold 28 (mars 1960)

Nanananananananana… Batman !


La série TV Batman de 1966 apporte une vision différente du monde de Batman : univers coloré, Batman agit en plein jour, il est un vrai partenaire de la police, il entre dans le commissariat comme s’il y travaillait. Il y a une mise en scène des bagarres qui colle aux comics avec des pancartes d’onomatopées. Chaque histoire se divise en deux épisodes, à la fin du premier, Batman et Robin se retrouvent en mauvaise posture face aux ennemis. Cette série comporte 120 épisodes sur 3 saisons de janvier 1966 à mars 1968. En juillet 1966, la série Batman eut droit à un film, Batman.
Batman, les premières séries animées.

Batman, avec Robin le garçon prodige de 1968 à 1978.
Les nouvelles aventures de Batman de 1977 à 1981.

Des années de drame.

En 1986, dans The Dark Knight Returns, Frank Miller (un auteur, à l’époque, contre le pouvoir sécuritaire, depuis le 11 septembre 2001 sa vision a changé) fit de Batman un résistant face à Superman au service de la Maison Blanche de Reagan. Cette histoire se passe dans univers hors-continuité.

Miller a un Batman très politique, grognon, avec de l’amertume. Ce Batman fût à nouveau utilisé dans The Dark Knight Strike Again (2001), Dark Knight III (2015), dans All-Star Batman et Robin, the boy wonder (2005), là aussi dans un autre univers.
En 1988, Batman subit de graves défaites avec l’attaque et le viol de Barbara Gordon (Batgirl) par le Joker dans The Killing Joke d’Alan Moore, et avec la mort de Robin (Jason Todd) dans Death in the family.

En 1993, c’est l’ami de Batman, Superman qui se fit tuer par Doomsday.

superman-75

Superman 75 (janvier 1993)

En 1993, Bruce subit un autre revers car Bane lui brisa la colonne vertébrale (Knightfall). Jean-Paul Valley (Azraël) devint Batman, mais un Batman violent.
Plus tard Dick devint Batman pour plusieurs mois (Le fils prodigue).

batman-497

Batman 497 (juillet 1993)

Batman sur grand écran.

Batman (1989) et Batman le défi (1992) de Tim Burton se placent dans un univers gothique, sombre visuellement.

Les films de Schumacher, Batman Forever (1995) et Batman et Robin (1997), sont souvent critiqués pour les costumes, les répliques, l’ambiance…

Bruce Timm et Paul Dini, le dynamique duo.

Bruce Timm et Paul Dini.gif

Bruce Timm et Paul Dini

Dans les années 1990, les studios Warner confièrent les héros de DC Comics à Paul Dini et Bruce Timm. En 1992, Dini (scénariste) et Timm (scénariste et dessinateur) créèrent la série Batman : The Animated Series (Batman TAS). La musique est signée Danny Elfman (connu à l’époque pour les musiques des films Batman, Batman Returns, Edward aux mains d’argent). Les auteurs s’inspirèrent du film de 1989.


Batman TAS revient vers un Batman plus serein, loin des drames de Killing Joke, de Death in the family, pas politique comme avec Miller. Cette série est souvent en tête des classements de séries animées Batman, et de séries animées en général pour la qualité de l’histoire et des dessins.
C’est dans cette série qu’est apparue pour la première fois Harley Quinn, la complice et compagne du Joker.
En 1997, la série Batman TAS devint The New Batman Adventures.

the-new-batman-adventures-1997

The New Batman Adventures (1997)

En 1999, Warner créa une série animée Batman, la relève (Batman Beyond en vo) où Bruce, trop vieux, passa le relais de Batman à Terry McGinnis. Cette série donnera naissance à un film Batman, la relève : Le retour du Joker (2001).

Batman Beyond (1999).png

Batman Beyond (1999)

En 2001, Batman apparut dans la série Justice League, puis Justice League Unlimited des mêmes auteurs. Avec la Justice League, il a un comportement plus froid que dans ses propres séries.
Batman apparut dans d’autres séries animées de Warner (Superman, l’ange de Métropolis, Static Choc, Le Projet Zeta).

Birds of Prey – Les anges de la nuit.

En 2001, une série vit le jour : Les Anges de la nuit (Birds of Prey en vo). Elle se passe à Gotham et met en scène Barbara Gordon, Héléna Kyle (la fille de Batman et de Catwoman) et Dinah Lance contre Harley Quinn.

birds-of-prey

Birds of Prey (2001)

Batman, le retour des séries animées.

Trois ans après la fin de Batman Beyond, les studios de Warner relancèrent des séries animées autour de Batman :
The Batman de 2004 à 2008.
Batman : l’alliance des héros (Batman : The Brave and the Bold en vo) de 2008 à 2011.
Prenez garde au Batman ! (Beware the Batman ! en vo) de 2013 à 2014.

Grant Morrison, l’homme chauve souri.

 

grant-morrison

Connu notamment pour son travail sur les X-Men de 2001 à 2004, l’auteur Grant Morrison apporta beaucoup au héros. En 2006, Bruce découvrit qu’il avait un fils, Damian, issu d’une union avec Talia Al Ghul, la fille de Ras Al Ghul, un de ses ennemis les plus dangereux (Batman 655, septembre 2006). Damian, devint un partenaire, puis un Robin (Batman et Robin 1, août 2009) quand Dick Grayson redevint Batman.


Darkseid envoya Bruce dans le passé, tout le monde le pensa mort (Final Crisis, 2008). Dick redevint Batman en l’absence de Bruce. En 2013, Damian fût tué par l’un de ses clones (Batman Incorporated 8). Dans certaines histoires courtes se déroulant dans le futur, il est Batman, comme dans Batman 666 (juillet 2007).

batman-inc-8

Batman Incorporated 8 (avril 2013)

Pour Morrison, la boucle est bouclée : Bruce vit ses parents mourir, il devint Batman, puis vit son fils mourir.

D’autres auteurs ont pris la suite des choses : Batman retourna ciel et terre pour lui rendre la vie (Batman et Robin 37, février 2015).
Morrison a un Batman quasiment parfait qui subit beaucoup de choses pour en sortir plus fort, plus déterminé (« Les cloches tintent toujours. Je n’en ai pas fini. Pas tant que Gotham City aura besoin de Batman. Pas tant que la nuit n’est pas finie. » Batman : Le retour de Bruce Wayne 6, décembre 2010, après son voyage dans le temps). Pour Morisson, Batman sera toujours incarné par quelqu’un comme le montre son Batman sur une page se déroulant dans un futur.

Batman 700 (août 2010)

Page extraite de Batman 700 (août 2010)

Le retour de Batman au cinéma.

Le cinéaste Christopher Nolan lança une trilogie Batman en 2005 avec Batman Begins. Les films de Nolan, surtout les 2 derniers, sont des films qui interrogent la société sur la justice et la corruption (The Dark night en 2008), la politique et l’économie (The Dark Knight Rises en 2012). Les deux derniers films de Nolan n’ont pas la mention Batman dans les titres.

En 2016, Batman V Superman interroge sur la religion, les extra-terrestres.

batman-v-superman-2016

Batman V Superman (2016)

En 2016, Suicide Squad, met en scène des ennemis de Batman (Harley Quinn, Killer Croc…) au service du gouvernement étasunien.

Les films animés en vidéo.

Depuis les années 2000, Warner produit plusieurs films animés (qui ne sortent pas au cinéma) qui sont des adaptations de comics.

Gotham, un personnage à part entière.

Depuis 2009 beaucoup d’œuvres liées à Batman ne sont plus tournées exclusivement sur Batman, mais sur la ville de Gotham :
Les jeux vidéo tournent autour de l’asile d’Arkham avec Batman : Arkham Asylum (2009), Batman : Arkham City (2011), Batman : Arkham Origins (2013), Batman : Arkham Knight (2015).


Les comics Gates of Gotham et La cour des Hiboux (2011) emmènent le lecteur dans l’histoire et l’architecture.
Le film The Dark Knight Rises met en avant les habitants de la ville (2012).
Les comics Catwoman tournent autour des bas-fonds de la ville (2011).

La série Gotham parle de l’enfance de Bruce et des premiers pas de Gordon en ville (2014).

Scott Snyder, une autre face de Batman.

Dans les comics, l’auteur Scott Snyder travaille Batman en le mettant face à des ennemis qui resurgissent, oubliés, négligés… Dans ces histoires on voit souvent un Bruce qui s’est trompé, plongé dans ses certitudes :

Sombre reflet et La cour des Hiboux (2011). Le retour du Joker dans Death of the family (2012).
Batman Eternal (2014), Batman et Robin Eternal (2015).
Après la disparition de Batman, le commissaire Gordon devint Batman durant plusieurs mois dans l’histoire Superheavy (2015). Dans une histoire, Snyder a placé Bruce dans un plan de clonage pour qu’il soit « immortel » (numéro anniversaire des 75 ans de Batman : Detective Comics 27, mars 2014).

Et après ?

Bruce Wayne a tout traversé : la mort de ses parents, de ses partenaires (Robin en 1988, Superman en 1993 dans La mort de Superman…), un long handicap, un fils caché, un long voyage dans le temps non voulu, la mort de son fils, la résurrection de son fils…
Pour ne pas tomber dans l’ennui et la répétition, jusqu’où les auteurs peuvent-ils aller avec Batman sans sortir des limites du personnage ? Il y a autant de Batman que d’auteurs et de fans, les idées sont nombreuses.
Lui donner des supers pouvoirs ? Cela pourrait être bien durant un temps court, car sur du long terme il ne serait plus Batman, le simple homme qui rencontre des aliens, des mutants et des Amazones.
Lui faire dépasser son ultime limite : tuer ? Là aussi ce serait bien de voir comment il vivrait avec ça, sans le faire devenir le Punisher, Wolverine.
Le faire revenir à des aventures plus basées sur les enquêtes, et ne plus l’embarquer dans des univers mystiques, cosmiques… ?
Lui faire perdre sa fortune et en faire un héros urbain avec peu de moyens matériels comme Daredevil ou Spider-Man ?
Révéler son identité au monde (comme ce qui a été fait pour d’autres héros) ?
Mettre Bruce à la retraite et faire incarner Batman par Dick Grayson à nouveau ou par Damian pour poursuivre l’héritage ? Ou faire incarner Batman par un tout nouveau personnage ?

En mai 2016, DC a lancé DC Rebirth, ce n’est pas un reboot, mais une volonté de renouer avec l’héritage DC. En septembre 2016, DC domina le marché, notamment avec Batman 6, Batman 7 et All-Star Batman 2 qui furent en tête du classement.

Au cinéma, Batman reviendra plusieurs fois dans les années à venir. En octobre 2016, l’acteur Ben Affleck a dit qu’il continue à travailler sur un futur film solo pour Batman. On retrouvera ce même Batman en novembre 2017 dans le film Justice League.

En février 2017, Lego Batman, le film sortira au cinéma.

Lego Batman, le film (2017).jpg

Lego Batman, le film (2017)


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :